HAMDRM, la SSTV Numerique

Frequences radio HamDRM

1826kHz +/-5 mode LSB >>>

3590kHz +/-5 mode LSB >>>
3625kHz +/-5 mode LSB >>> aleatoire
3735kHz +/-5 mode LSB >>> 3733kHz ->frequence activite principale
3920kHz +/-5 mode LSB >>> USA & PUERTO-RICO

7040kHz +/-5 mode LSB >>> 7043kHz ->frequence activite principale
7171kHz +/-5 mode LSB >>> EUROPE
7228kHz +/-5 mode LSB >>> USA

10150kHz +/-5 mode LSB >>>

14230kHz +/-5 mode USB >>>
14233kHz +/-5 mode USB >>> USA & PUERTO-RICO
14236kHz +/-5 mode USB >>> Estonie - Italie & New-Zeland - EUROPE
14239kHz +/-5 mode USB >>> Australie

18160kHz +/-5 mode USB >>> USA

21334kHz +/-5 mode USB >>> JAPON
21340kHz +/-5 mode USB >>> USA
21349kHz +/-5 mode USB >>> Australie

24975kHz +/-5 mode USB >>>

28680kHz +/-5 mode USB >>>

50510kHz +/-5 mode USB >>>

144550kHz mode FM >>> SIMPLEX ->Dept 29 FINISTERE FRANCE
144700kHz mode FM >>> SIMPLEX divers pays
145625kHz mode FM >>> USA -> R1 dept 29 IROISE FRANCE ID: ART F5ZDF --

ID: CNRR 3VHD altitude 300Metres

438600kHz mode FM >>> SIMPLEX -> Sarrebruk Allemagne

 

Ajustement de la puissance du transmetteur pour HamDRM

Il est nécessaire d'ajuster la puissance pour les transmissions HamDRM avec soin, parce que le signal DRM a un très haut niveau de puissance sur les crêtes.

La figure suivant montre un signal de 14 Mhz sur une charge de 50 ohm.

Un wattmètre bird indique que la puissance RMS est 12.5 W.

Dans l'oscilloscope, le niveau du signal maximum est 100 V.

Par conséquent nous pouvons conclure que la puissance maximum PEP de l'enveloppe = (100 divisés par la racine carrée de 2) carré et divisé par 50 = 100 W PEP.

Le rapport PEP/ RMS pour le DRM est par conséquent de 100/12.5 = 8 fois ou 9 dB!


Par conséquent, un transmetteur capable de délivrer un maximum de 100 W PEP ne doit pas transmettre plus de 12.5 W RMS en mode DRM. S'il la puissance est plus élevé, les crêtes du signal seront rabotés et causera une distorsion sérieuse du signal, en dégradant les performances de la réception.

Cette distorsion peut être facilement observée à la réception.

La station émettrice a seulement besoin de transmettre un « TUNE »

Ce signal contient 3 tonalités: A= 1850 Hz, B = 1475 Hz et C = 725 Hz.

(Ces fréquences correspondent aux pilotes de la référence du signal DRM ).

Si l’émetteur déforme le signal, beaucoup d'autres signaux appelés produits d'inter modulation apparaîtront en plus des 3 signaux originaux.

Exemple d'un transmetteur mal ajusté (ou avec une mauvaise linéarité), est comparé a un signal d'un émetteur bien ajusté avec une linéarité excellente où seulement les 3 tonalités originales apparaissent.

En pratique, les signaux avec une faible distorsion sont acceptables.

Dans le cas de l’émetteur mal ajusté (ou une avec mauvaise linéarité), au moins quatre produits de distorsion d'inter modulation, peut être vu, comme dans l'exemple sur la gauche au-dessus:

1 - La plus basse fréquence est 325 Hz = 3C - A (produit du quatrième ordre).

2 - Un autre est 1100 Hz = 2B - A (produit du troisièmes ordre).

3 - Un autre est 2225 Hz = 2A - B = 2B - C (troisièmes ordre produits).

4 - Un autre est 2600 Hz = 3A - 2B (produit du cinquième ordre).

Cela c’est produit avec seulement 3 tonalités! Il est facile d'imaginer ce qui se passera avec les 51 tonalités du signal DRM:

Un milliers de signaux d'inter modulation apparaîtront, en créant un signal inutilisable!

L'amplificateur de puissance du transceiver a une courbe de la transmission

‘’puissance sortie y , contre puissance entrée x ".

Cette courbe devrait être LINÉAIRE, ou bien en LIGNE DROITE, du type y = a x. Mais en pratique, cette courbe est linéaire seulement que pour les bas niveaux de puissance, et s’aplatit quand la puissance maximal est atteinte , en présentant un composant du type y = a x 2 ou y = a x 3

C'est ces termes du second et cubique degré qui causent des distorsions harmoniques, et des distorsions de l'inter modulations. Se souvenir des relations trigonométriques, Il est facile de déduire que le terme du second degré appliqué à la fonction du sinus en produit une autre avec double la fréquence (une seconde harmonique) et le terme cubique produit les troisièmes harmonique.

Aussi, le carré de l'addition de deux fonctions sinus et le résultat des deux autres fréquences qui sont la somme et la différence. Par conséquent, les produits de la distorsion et de distorsion de l'inter modulation correspondent à une combinaison des sommes et différences des termes originaux et de ses harmoniques. L'ordre d'un produit IMD est la somme des coefficients (harmonique) de chaque composant.

En clair les premières harmoniques génèrent d ‘autres harmoniques et ainsi de suite.

L'ajustement de base de puissance de la transmission est d’utilisé par le curseur "TX wave out level" ", et il sert pour un ajustement fin.

Gardez à l' esprit que cet ajustement est le même curseur ‘’Contrôle de Volume’’ de la carte son.

Le curseur du ‘’contrôle de volume maître’’ reste un ajustement grossier.

il est aussi nécessaire de faire les ajustements adéquats du niveau la modulation de chaque émetteur-récepteur.

La mesure de la distorsion du troisième ordre d’inter modulation, l’IMD, confirme la distorsion du signal transmis quand sont diffusés les tonalités de réglage.

Il doit être inférieur à -15 dB (< -15 dB). La mesure est faite en comparant le signal 2 avec le tonalité B.

Effet de la largeur du filtre SSB.

Sur quelques models de transceiveurs les filtres SSB ne sont pas assez large pour transmettre ou recevoir HAMDRM correctement avec une bande passante de 2.5 kHz.

Les figures suivantes un exemple de matériel avec un filtre SSB qui supprime les fréquences au-dessus de 2.6 kHz (Fig.2).

Le manque de signal peut être observer clairement, comme indiqué par les flèches 1,2,3 et 4 de la fig.2 en comparaison de la figure 1.

Un signal DRM avec une bande passante de 2.5 kHz et un offset de 350 occupe une largeur sonore de 350 à 2850 Hz.

Dans le cas de ce matériel, c'est évident qu’il sera mieux de transmettre du DRM qui utilise qu’une bande passante de 2.3 kHz qui peut être vu comme dans la figure 3 où la limite de bande supérieure est clairement visible (flèches 5 et 7).

La flèche 6 montre une réponse plus plate de la " fonction du transfert ‘’ comparé celle montré par la flèche 3.

 

Acceuil